Meilleurs vœux pour 2021 et rétrospective 2020

Cette année nous réalisons plus qu'une autre que " souhaiter ses vœux " ne se résume pas à une simple formule de politesse. Ce n'est pas une formalité à remplir à la légère mais nous devons le faire avec cœur et sincérité.

Je vous souhaite donc une année pleine de sourires (sans masques), plein d'enthousiasme réel (et non virtuel) et de profiter de chaque petit moment doux, rigolo ou comme il vous plaira... à sa réelle valeur c'est-à-dire comme un petit trésor de la vie.


2020 aura été une année atypique, rude, déconcertante, exténuante mais.... il y a eu de belles choses aussi, de belles rencontres.

Pour ma part, pour toujours continuer à aller de l'avant, j'ai BESOIN de voir le verre à moitié plein.


Je vais donc partager avec vous avec ces neuf photos, neuf sources de joie pour moi en 2020 classées dans l'ordre chronologique.



1. Les boutiques-partenaires.


Fin février 2020, j'ai eu la chance d'intégrer la boutique " Artisans, Créateurs & Cie" de Bègles (33).

Cela n'a pas été une décision facile à prendre car :

  • il s'agit d'une grosse boutique de 40 créateurs et des risques financiers en conséquence ;

  • que cette boutique est à 6 heures de route ce qui veut dire un énorme stock loin de moi ;

  • que qui dit grosse boutique dit " grosse capacité de réactivité dans la production", " références pour chaque produit ", catalogue ou assimilé.... ;

  • et aussi un gros stock à confier à des personnes que je ne connaissais pas.

Mais mais mais : quelle bonne décision ! Cela m'a permis :

  • de faire un bon en avant énorme sur beaucoup de choses ;

  • de rencontrer de belles personnes ;

  • et même de sympathiser avec des clients dont une en particulier (elle se reconnaitra)

Allez pour rire, le magasin été un déménagement quand je l'ai intégré et sa réouverture a eu lieu... le jeudi avant le premier confinement.....


Cette expérience m'a préparé a être " opérationnelle " (autant que faire se peut avec tous les imprévus induits par le second confinement) pour être présente dans 9 points de vente (lien ICI) en fin d'année ( contre 3 ou 4 l'an dernier).


Je les remercie toutes : petites, moyennes et grandes. Chacune, à votre manière m'a permis de grandir.



2. L'opération " Masques" avec le conseil Départemental du Loiret et la CMA Région Centre.


J'ai eu la chance de participer avec près de 80 autres artisans d'art (essentiellement des couturières professionnelles) à l'opération "masques" organisée par le Conseil Départemental du Loiret et la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la Région Centre.


J'étais autant préparé que vous au confinement et je n'avais pas le cœur à aller dans l'atelier-bois ni à fabriquer des masques sans avoir un encadrement au niveau des normes (tissus, process de fabrication).


Face à la situation, le budget consacré au changement de l'une des machines à bois a été réorienté vers l'achat d'une surjeteuse de qualité.


Cette opération a été un vraie rayon de soleil pour moi pendant ce confinement :

* elle m'a donné un sentiment d'utilité ;

* elle m'a appris à travailler avec une cadence élevée en couture (un peu plus de 1000 masques en 5 semaines) pour moi qui ne cousait jusque là que mes emballages produits et quelques vêtements ;

* elle m'a permis de travailler en équipe grâce à une plate-forme sur les réseaux sociaux et de pouvoir retrouver une partie de mes collègues. Artisans, créateurs, artistes travaillons souvent en solitaire dans nos ateliers.

L'annulation des marchés a donc été difficile également pour nous sur un plan humain car pour nous les marchés sont, certes des temps commerciaux, mais aussi des temps d'échange et de partage avec nos collègues.


Une grand merci aux organisatrices dont notre " Mademoiselle " Chimène D qui nous a géré d'une main de maitre.

Chimène D est spécialisée en broderie main, crochet maille, dentelle & plumasserie et travaille avec les grands noms du Luxe Français (son site : http://chimened.com/)


3. Les carrelets artisanaux en résine et pigne de pin :


Suite à la demande d'une des boutiques partenaires, je me suis lancée dans la production de carrelets artisanaux en résine et pignes de pin.

Cela suppose un matériel spécifique :

* Pompe à vide ;

* Chambre de ventilation sous vide,

* Apprendre à faire ses propres moules en silicone ;

* Faire les premiers tests, se rendre compte que ce n'est pas ce que l'on voulait, refaire, refaire, refaire... pour enfin ;

* Apprendre à travailler cette nouvelle matière avec les outils adaptés, les gestes adaptés, la bonne finition (polish, vernis).


Avec son aspect " écailles", je la trouve aussi particulièrement adaptée à certains mécanismes de stylos comme le Pêcheur ou encore le Phoenix.


Cette nouvelle expérience m'a donné quelques creusements de méninges, des maux de crâne, mais m'a également ouvert de nouvelles perspectives et des projets plus locaux. Je vous les présenterai au cours des mois prochains.




4. Les Parures Roller et Stylos Plume (Enfin) :


J'avais régulièrement des demandes pour les Stylos plume.

Je vous en propose deux modèles depuis cet automne :

* le modèle " ARCACHON : c'est un mécanisme traditionnel avec un corps de stylo de diamètre légèrement inférieur à celui du bouchon. Le pas-de-vis du bouchon est en métal ;

* le modèle " CAMARET " a la particularité d'avoir un bouchon aimanté qui se place tout aussi bien sur la partie haute que sur la partie basse du stylo.

Les plumes sont en iridium et de fabrication allemande.

Les stylos Plume sont founis avec une cartouche d'encre à usage unique et une cartouche d'encre à piston.

Les stylos plume sont victimes de leurs succès. A ce jour, je n'ai pas eu le temps de les mettre en ligne. Mais, sur commande, je peux vous en fabriquer dans le bois que vous désirez.

D'autre modèles arriveront prochainement.



5. Le site Internet (enfin presque) :

En avril, en voulant perfectionner mon précédent site, celui-ci a " planté ".

Il a donc fallu tout recommencer avec une autre solution.

Lors du second confinement, j'ai du accélérer le rythme.

A ce jour, l'architecture globale est faite mais il reste encore :

* pas mal de fiches produits à créer intégralement ;

* la partie blog à compléter ;

* le réalimenter en produits.

Tout sera finalisé au plus vite et ensuite réactualisé au fil des productions.



Afin de palier les ruptures de produits mais aussi parce que je ne peux pas décliner tous mes produits dans tous les bois ou plaquages de mécanismes, j'ai créé la page " Produits personnalisés (lien ICI). Grâce à elle, vous pouvez paramétrer votre produit selon vos souhaits (en fonction des disponibilités de matières premières).

Vous pouvez aussi tout simplement me téléphoner ou m'envoyer un mail. Cette ancienne méthode marche également très bien ;-) .


Contre toute attente, l'investissement en énergie et en temps consacré à ce site a été largement récompensée et je vous en remercie.

Je ne pensais pas qu'un tout petit site e-commerce pouvait fonctionner aussi rapidement.

Vous êtes nombreux à vous être inscrits à la newsletter. Il y en aura donc une. Et j'ai trouvé mon fil conducteur... (Surprise ;-)


Ce site a une belle conséquence du confinement (je vous l'ai dit je veux toujours voir le verre à moitié plein).

Cela induit pour moi une nouvelle organisation tant dans la production que dans la gestion des stocks (notamment avec les boutiques partenaires) mais tout cela n'est qu'une bonne nouvelle.


6. Les packaging en tissu.

Pour la génèse de nos packaging en tissu, je vous renvoie à un autre article du blog (lien ICI).

Il m'a fallu plusieurs semaines pour faire les prototypes pour les étuis de stylos mais j'ai enfin trouvé les matières et la forme qui me conviennent autant d'un point de vue de la production (gestion du temps et des matières) que de leurs utilisations.








La gestion des conséquences des confinements fait que tous ces nouveaux emballages ne sont pas dans toutes les boutiques partenaires mais je suis sur la bonne voie.

Petit détail : Coudre mes emballages me permet de :

  • de vous proposer un emballage produit utile, réutilisable et qui chouchoute votre produit ;

  • travailler au chaud (et l'hiver ça fait plaisir) ;

  • de mieux gérer les temps d'atelier-bois car fatigue, froid ne ménage ni mon corps ni mes mains et j'aimerai bien garder mes 10 doigts le plus longtemps possible ;

  • *de gérer au mieux financièrement le coût des emballages ce qui a également un impact positif sur le coût final de votre produit.

  • et puis, tout simplement je trouve que c'est beaucoup plus joli. Et comme à chaque produit que je fabrique est, d'une certaine manière, une petite partie de moi, un petit bout de vie, c'est un détail mais important pour moi.



7. Apprentissage de la Couture avec Rêve à soie et le Chas d ’Albertine

Oh là là, il est où le rapport avec le bois ?

Contre toute attente, mon métier d'ébéniste / tourneur sur bois, mon mode de commercialisation de mes produits (boutiques., marchés..), ma structure juridique aussi qui m'oblige à faire un bilan comptable tous les ans, mes envies de créations de certains produits... m'ont amené à apprendre à utiliser comme je le pouvais une machine à coudre.


N'ayant eu aucune formation dans le domaine, ni le temps de me former convenablement en autodidacte, j'ai opté pour une solution plus radicale : me former efficacement avec des professionnels.



Cette décision a été prise, non sans doute, lors du premier confinement. J'ai ensuite passé les sélections.


Et, j'ai donc intégré depuis fin août dernier le cursus de " PRÉPARATION AU CAP COUTURE MMVF « CURSUS ENCADRÉ » dispensé par Rêve à Soie (lien ICI).

Rêve à soie est un organisme de formation créé par Christine Charles.



Christine Charles est la fondatrice et la pédagogue de Rêve à Soie. Ingénieure de formation, elle anime les ateliers Rêve à Soie et gère sa jeune entreprise avec une grande attention et un enthousiasme communicatif.


Le mode de formation que j'ai choisi c'est :

  • Un total de près de 600 heures de formation en 10 mois ;

  • Plus de 60 heures de vidéos de qualité professionnelle ;

  • Un apprentissage progressif ;

  • et de nombreuses mises en pratiques.

Il s'agit d'une formation en distanciel basée sur trois axes forts :

  • Le Livre " Passez votre CAP Couture avec Artesane.com" aux éditions EYROLLES (416 p).


Pour celles et ceux qui s'intéressent à la couture, vous avez forcément vu ou entendu parlé de ce livre.

Ce livre est disponible en format papier et en format numérique.

Ce livre est devenu mon livre de chevet.



  • Une plateforme numérique dédiée à la formation à distance :

Cette plateforme c'est ma grosse surprise de l'année ! Chaque mois, un nouveau cursus de cours se débloque avec des cours théoriques et pratiques.

Les cours pratiques sont sous forme de vidéos vraiment très claires et détaillées. Je ne pensais pas que l'on pouvait apprendre bien de cette manière mais les vidéos de Christine sont tellement bien construites et réalisées que je suis obligée de l'admettre : Oui les cours vidéos sont efficaces.

C'est aussi un espace de ressources et d'échanges avec les autres élèves de la formation.

C'est sur cette plate-forme que nous envoyons les photos de nos "devoirs".

  • Une Coach dédiée : pour ma part Aurore du Chas d'Albertine


Tout au long du cursus, je suis suivie par la même coach. Dans mon cas, c'est Aurore du blog Le Chas d'Albertine (lien ICI).




C'est Aurore :

  • qui a les yeux qui piquent quand je lui envoie des photos de réalisations ratées ;

  • qui porte un regard objectif sur le travail rendu (conforme ou non conforme) ;

  • qui a un regard bienveillant sur mon apprentissage.

Aurore anime également un blog avec de multiples astuces couture. En vous inscrivant à sa newsletter, vous profiterez de son expérience et de son réel savoir faire.


Mon bilan à mi-parcours :

Je vous l'ai dit j'avais ces doutes en m'inscrivant à la formation.

Mon principal doute concernait ma capacité à gérer le volume horaire de la formation et la fabrication des stocks de fin d'année.

Vous rajoutez à cela que les 4 premiers mois de formation ont coïncidés avec la période "Préparation de Noel" (dès mi-aout pour moi), le second confinement et le second reconfinement. Ces quatre derniers mois ont été durs.

Et pourtant, cela m'a confirmé que m'engagé dans cette formation était une bonne décision.

La formule de formation choisi oblige à un certain niveau d'assiduité et, en conséquence, à un volume d'heures de travail conséquent.

Cette formation m'a donc obligée à prendre du temps pour faire autre chose que m'occuper de mon entreprise. Bref en me rajoutant du boulot, j'ai le sentiment d'avoir été plus efficace pour mon entreprise.

C'est grâce à cette formation que je m'octroie désormais un jour de repos hebdomadaire et des soirées où je ne travaille pas (ou peu) pour Autour du Bois d'Aur. Concernant la couture, c'est loin d'être facile pour moi de travailler avec une tolérance au millimètre sur du tissu mais je progresse énormément (enfin suffisamment pour voir une nette différence) . Pour moi qui ne suis pas une passionnée de couture à la base, je commence à prendre du plaisir à coudre grâce à la rigueur imposée.

Comme toute activité manuelle, la couture est avant tout un métier qui requiert un savoir-faire spécifique. Et au fur et à mesure que l'on acquiert tout devient plus facile.

Alors, vu de loin, c'est " un an de perdu" dans les réalisations. Mais, vu de-dedans c'est un énorme gain de temps, d'efficacité et de qualité de réalisation pour le futur.


Et le rapport avec le bois me redemanderez-vous ?

Vous ne verrez la concrétisation future de cette spécialisation hybride " bois et couture" qu'à partir du milieu d'année. La mise en place de mes projets hybriques "bois / coutsure" prendra probablement encore 1 à 2 ans.

Certains produits hybrides existent déjà mais ne sont pas aboutis faute de compétences en couture.

Là, et encore pendant 6 mois, le temps est à l'apprentissage.

Je vous proposerai néanmoins d'ici là des créations en bois en lien avec la couture dans les semaines à venir.



8. La collection de bijoux " Placage bois et cabochon en verre" :

Jusqu'au milieu de 2020, je ne faisais que des bagues. Depuis je vous propose une collection complète (lien ICI) composée de :


  • 3 modèles de colliers et sautoirs ;

  • 2 modèles de bracelets : rigides ou réglables ;

  • 3 modèles de boucle d'oreilles ;

  • des bagues ;

  • des accroche-sacs ;

  • des fibules (broches)

Cette collection rencontre un beau succès.

Je relance la production d'ici quelques jours pour les boutiques et le site.


Je vous présenterai de nouveaux modèles prochainement.



9. l'Atelier-Boutique

L'atelier-boutique existe depuis plus de deux ans.

La nouveauté c'est que depuis cet été, il est ouvert beaucoup plus régulièrement.


Les horaires usuels sont :

  • du mardi au vendredi : de 17 h à 19 h ;

  • le samedi de 14 h à 19 h

En dehors de ces horaires, merci de prendre RDV, à minima la veille.



Vous me demandez parfois si " une boutique à Crottes" (Crottes-en-PIthiverais étant le nom de mon village), ça marche ? La réponse est oui. L'affluence est bien évidemment moins forte que celle d'un supermarché mais vous êtes nombreux à venir parfois de loin pour que nous nous y rencontrions. Et je vous en remercie.

De plus, l'ouvrir tous les jours, me permet de mieux gérer mon stock, mon temps et de ne plus travailler à l'atelier-bois jusqu'à 20h voire 23h.

Ce temps de boutique est donc un temps de transition qui me permet de clôturer ma journée car travailler du matin jusqu'au soir tous les jours ce n'est pas une bonne chose...

Et, si personne ne vient me voir, je mets à profit ce temps pour faire tout ce qui est connexe à la production atelier :

  • Etiquetage des produits : réalisation, impression et pose des étiquettes de prix ;

  • Séance photos pour le site et début des mises en ligne ;

  • Gestion des stocks boutiques ;

  • Préparation de vos colis ;

  • un peu de compta ;

  • ....

Jusqu'alors je n'avais pas conscience que ces petites activités me prenaient autant de temps.

Depuis que j'ai mis cette organisation en place, mes nuits sont plus longues les veilles de marchés ou de livraisons en boutique-partenaires.


Histoire de la photo :

La photo est celle de la maison en noir et blanc du temps où la boutique était une boulangerie et où l'on se déplaçait en âne.

J'aime cette idée de refaire vivre un lieu dans son usage initial même s'il a été légèrement évolué.

Mon atelier-bois est dans l'ancien atelier de fabrication du pain.

Ce n'est pas la maison la plus moderne qui soit. Nous avons encore beaucoup de travaux à y faire mais c'est la maison dans laquelle nous nous sentons bien et se sentir bien où l'on est est un luxe que nous savourons tous les jours



Alors OUI :

  • 2020 a été une année n'a pas été une belle année ;

  • 2020 nous a donné un " gros problème " commun que nous n'aurions pas souhaité partagé ;

  • 2020 a profondément impacté nos modes de vie ;

  • 2020 nous a obligé à réfléchir sur des choses auxquelles nous ne pensions pas avant ;

  • 2020 nous a enlevé des êtres chers (les autres années aussi :-( ) ;

  • 2020 m'aura empêché de voir les premiers pas de ma petite tête blonde préférée ... ;

  • ....

MAIS 2020 aura amené aussi son lot de belles surprises, rencontres, apprentissages...


Je vous souhaite pour 2021 et pour les autres belles années à venir de toujours trouver une petite lumière qui vous anime, une petite lumière qui vous permet de voir les petites bonheurs simples comme des merveilles à savourer.


Aurélie








21 vues0 commentaire

Coordonnées

EIRL BEAULIER Aurélie

Autour du Bois d'Aur

2 rue de l'église 
45170 CROTTES-EN-P

France

Tel : 06 64 82 33 68
Mail : autourduboisdaur@gmail.com

Abonnement à notre newsletter 

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon
  • Pinterest - White Circle

©2020 par Autour du Bois d'Aur, créé avec Wix.com

0