Bloque-pages : le bois, les machines et les prix


"Le bloque-pages est un petit accessoire en bois qui facilite la vie du lecteur. Le bloque-pages est l'exemple-type d'un objet, qui bien que petit, nécessite l'utilisation de bien plus de machines qu'il ne le laisse penser. "



Tout objet en bois massif, aussi petit soit-il, mobilise l'utilisation d'un important "parc machines" ainsi que divers accessoires et outillages. 


Tous mes prix de produits sont calculés au plus juste et prennent en compte les diverses composantes de la fabrication d'un objet :

  • matière(s) première(s) ,

  • outillage,

  • consommables,

  • temps de travail,

  • commercialisation... 


L'outillage (son entretien), les consommables impactent fortement les prix de vente. 

Pour chaque machine est calculé un amortissement et donc un coup d'utilisation. 


Je vous propose ici l'envers du décor avec un pas-à-pas  "atelier" avec comme fil conducteur le bloque-pages. J'y ajouterai également la partie "merchandising et commerce".

Vous verrez ainsi que ce qui paraît être un petit bout de bois cache bien son jeu et nécessite l'utilisation d'un parc machine, outillage et accessoires plus gros qu'il n'y parait. 

Afin d'être le plus transparente pour possible, je vous indiquerai des prix d'achat. 

(petite note en passant : ceci n'est pas un tutoriel technique à destination des "boiseux". Les termes utilisés se veulent le plus compréhensible pour tous et non techniques). 


Je rajouterai des explications et des photos au-fur-et-à mesure. 

Le Corroyage du Bois : du plateau de bois au bois préparé :



La Scie à Ruban :

C'est une machine qui permet de débiter le bois. Elle permet de passer du bois brut à des sections de bois proches de la taille finale ;  



Ce sont des photos de ma scie à ruban lorsque je l'ai récupéré.  J'ai eu la chance de trouver cette belle occasion dans l'atelier d'un copain. Elle servait à la fabrication de décors de cinéma.  Celle-ci a la particularité d'avoir 3 volants et un grande table. En gros, la lame de scie qui passe par les 3 volants mesure 6 m.  Cette machine achetée 250 € m'en a coûté autant pour le passage du courant 380 V au 220 V. Les lames étant rouillées, il m'a fallu en racheté d'autres qui coûtent (80 € / unité avec le transport). Ces lames peuvent se faire réaffûter ( pour environ 40 € si elles ne cassent pas). 

La dégau-rabot :

C'est la machine qui permet d'obtenir les faces parallèles deux par deux (dessus/dessous et les côtés) et perpendiculaires entre elles.

Grâce à la scie à ruban, j'ai obtenu une bande de bois. Ses dimensions sont plus larges et plus épaisses que le format finale.  Elles sont "brutes de sciage" ce qui signifie que la surface du bois n'est pas lisse, gondolée.  La dégau-rabot (dégauchisseuse-raboteuse) va permettre d'obtenir des faces parallèlles deux par deux et lisses (ou presque). 

La scie à sur table :

C'est la machine qui permet de remettre à dimension le bois : pour ce produit, elle permet de calibrer les bandes de bois à une dimension de 5 cm de large dans le cas du bloque-pages ; 


Ponçage et gabarit :

A ce stade, le bois est prête en "côtes brutes".

  • les longueurs et largeurs permettent le traçage du gabarit avec un peu de marge

  • l'épaisseur est proche de l’épaisseur finale ;


La ponceuse ponceuse portative excentrique

 : le bois est presque prêt mais, avant d'aller plus avant, il faut le rendre "lisse" ; 


Le graveur laser :

la machine de gravure remplace les gabarits à l'ancienne (en papier ou chutes de bois). ;  


La perceuse à colonne :

C'est comme la perceuse portative que vous connaissez mais en stationnaire (qui reste à sa place dans l'atelier) et qui mesure 1m60. Je l'utilise pour percer les trous dans les bloque-pages. J'utilise pour cela non pas des forêts mais des mèches forstner ou réglables ; 


La scie à chantourner :

C'est comme une machine à coudre mais à la place du fil il y a une lame. Elle permet la découpe des formes ici les 3 arrondis du bloque-pages ; 


Les autres ponceuses :

* Ponceuse stationnaire à bande : pour les parties plates




  • Ponceuse stationnaire lapidaire : pour les courbes convexes Pour vous donner une proportion le disque abrasif fait un peu plus de 30 cm









  • Ponceuse stationnaire oscillo-cylindrique : pour les courbes concaves


  • Mini-Ponceuses et outillage manuel : pour adoucir les tranches (extérieures et trou)

(pour en savoir plus sur les ponceuses, c'est ICI.


Finition cirée :

Et, enfin, la dernière étape de la fabrication atelier : la cire.

Pour la finition du bloque-pages, j'utilise une cire de luxe qualité "Antiquaires Ebénistes" formule à l'ancienne (cire d'abeille, Carnauba et térébenthine) que je trouve chez mon quincaillier local.

C'est une cire de haute qualité qui protège efficacement et donne un brillant incomparable. SOn prix est en conséquence.


Dernière Etape : la préparation de la partie commerce:

Cette dernière étape regroupe toute la partie invisible et souvent oubliée : les calculs, le packaging et la mise en vente.

A chaque nouveau produit nécessite plusieurs jours de mise en place, en général une semaine.

Process de fabrication, prototypage, achats :

Pour chaque nouveau produit, nous définissons un process de fabrication qui reprend toutes les étapes de fabrication, les machines à utiliser, les outils et accessoires.

Très souvent, il manque un accessoires ou nous l'avons mais pas dans la bonne dimension. Donc il faut la commander, la recevoir et l'apprivoiser. Dans le cas du bloque-pages, il a également fallu déterminer

  • la forme qui nous a semblé optimale ;

  • déterminer les dimensions en prenant en compte les contraintes mécaniques du bois ;

  • déterminer les bois que nous allions en fonction de ces contraintes;

  • faire un mini sondage pour connaitre la taille moyenne de trous pour les pouces qui conviendrait au plus grand nombre..... Et finalement, en proposer 4.


Vient ensuite le prototypage.

A cette étape, on passe de la théorie à la pratique. Je fais une mini-série pour avoir une vue plus globale. J'applique mon process de fabrication, je chronomètre, j'adapte.

Calcul du prix de vente :

En fonction de mon premier test :

  • je calcule mes coûts de matières premières : bois, finition ;

  • je liste les machines utilisées, les accessoires et les consommables (ex : papier ponçage, teintes, cire) utilisés ;

  • je calcule un temps moyen ;

  • je rajoute des forfaits proportionnels au prix de vente qui englobe les frais de fonctionnement d'une entreprise (comptable, assurances, énergie, site, charges sociales, frais bancaires et d'encaissement ...) ;

  • j'englobe également des coefficients : les marges. Et oui, ce n'est pas très poétique mais mon entreprise finance mon emploi, les charges sociales connexes et doit payer ses factures donc je ne peux pas vendre à perte ou au coût de revient ;

  • j'englobe également les coûts de commercialisation (loyers et commissions des boutiques, coût des marchés (emplacement, carburant, matériel de stand (tonnelle, tables, nappes...) ;

Et cela, pour toutes les versions du produit (nature, teintée, gravée, personnalisée, catégories de bois...).


Je m'applique vraiment à calculer le prix juste pour chaque produit en fonction de l'utilisation des machines, outillage...

Je vérifie, j'affine le prix de vente en tenant compte de toutes ces petites choses (et je n'ai pas tout mis).


Étiquettes, présentoirs et mise en vente :

Maintenant que le plus gros est calé, on a un " joli bout de bois" qu'il va falloir vendre ;-)

Vient donc l'étape de :

  • la création du support de vente ou de l'étiquette produit qui regroupe toutes les caractéristiques communes et mentions légales devant figurer sur un produit ;

  • la préparation des étiquettes de prix dans les différentes déclinaisons du produits ;

  • l'impression et l'étiquetage ;

  • les photos et retouches photos (recadrage, lumière, insertion du logo) ;

  • la préparation de la fiche produit pour les stands,

  • la préparation de la fiche produit pour le site (au minimum 1/2 journée) ;

  • La communication sur les réseaux sociaux.


Tout cela n'est que la première version car tout au long de la vie d'un produit, j'ajuste le process de fabrication, le prix (des nouveaux outils peuvent gagner du temps ou les prix de mes fournisseurs peuvent varier. fortement..).



Voila un petit topo d'un petit produit tout simple en apparence et de toute sa mise en place.


Coordonnées

EIRL BEAULIER Aurélie

Autour du Bois d'Aur

2 rue de l'église 
45170 CROTTES-EN-P

France

Tel : 06 64 82 33 68
Mail : autourduboisdaur@gmail.com

Abonnement à notre newsletter 

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !

  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon
  • Pinterest - White Circle

©2020 par Autour du Bois d'Aur, créé avec Wix.com

0